Démission tonitruante à la Maison-Blanche d’un collaborateur d’Obama proche du Hamas

Un conseiller d’Obama, Mohamed Elibiary, nommé à la Sécurité intérieure des États-Unis, proche des Frères musulmans et du Hamas, a démissionné mercredi dernier après un tweet controversé sur l’État islamique. La Maison-Blanche n’a pas commenté la démission du conseiller. En juin dernier, en réponse à une question sur Twitter, avait qualifié d’inévitable le retour d’un califat au Proche et Moyen-Orient et une version musulmane de l’Union européenne. Il avait en outre qualifié les États-Unis de pays islamique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *