Découvrez Semion Hitler, le soldat juif ukrainien qui lutta contre les Nazis !

 
Certains soldats soviétiques n’avaient rien à voir avec les nazis, mais ils ont eu le grand malheur de porter le même nom de famille que les chefs sanglants du Troisième Reich. En juillet 1941, les Allemands étaient à l’offensive sur le front de l’Est. Ils avancèrent rapidement, laissant derrière eux des villages brûlés et des cendres. Adolf Hitler se sentait satisfait et attendait la victoire. Il aurait déclaré le 4 juillet : « L’ennemi a pratiquement perdu la guerre »…….Détails………Lire la suite sur koide9enisrael