Découverte israélienne: comment rouler pendant 500 km grâce à une enzyme ?

Grâce à l’enzyme hydrogénase, on tire de l’hydrogène d’une algue. Dr. Iftach Yacoby et son équipe de l’Université de Tel Aviv ont transformé génétiquement des algues monocellulaires de la vase d’un étang, ce qui a permis à l’hydrogène d’être émis toute la journée et pas seulement quelques minutes à l’aube. Le rendement des cellules énergétiques est ainsi multiplié par 5. Un véhicule propulsé par des batteries d’hydrogène pourra couvrir 500  km avec 5 kg d’hydrogène.

3 pensées sur “Découverte israélienne: comment rouler pendant 500 km grâce à une enzyme ?

  • 1 mars 2017 à 11 h 49 min
    Permalink

    Le premier moteur utilisant l’hydrogène par transformation progressive de l’eau distillé tournait en 1908….seulement comment percevoir des taxes a partir de l’eau donc toutes techniques qui ne permet pas la perception de taxes sera vouée à l’échec et disparaitra.

    Or , les moteurs de voitures sont des moteurs a explosion , l’hydrogène est 50 fois plus explosif que l’essence ou l’alcool…, utilisant électrolyse de l’eau , 2 litres d’eau pourraient fournir entre 600 à 800 km d’autonomie, car la quantité infime d’hydrogène créée , permet l’auto alimentation continue du moteur… sur lequel il faut renforcer les têtes de piston pour éviter leur usure prématurée

    Pendant la guerre, les jeeps utilisaient un système identique, à base d’un vase d’eau injectant l’hydrogène directement dans le filtre a air ce qui permettait de réduire les consommations pharaoniques de ces jeeps !

    Curieusement après la guerre , toutes ces jeeps ont été remise dans leur état d’origine et aucune n’est retournées aux usa , mais vendues en Amérique du sud…bizarre non !

    Il existe plus de 800 brevets sur la transformation de l’eau en hydrogène et sur la possibilité d’alimenter un moteur à explosion à partir de ce carburant, (système « pantone ) or aucun pays excepté le japon n’a utilisé ou mis ce procédé en service alors qu’il permet de supprimer ou réduire fortement le CO2….mais , il ne rapporterait rien aux états et surtout ils mettraient de nombreux états de l’OPEP ou les monarchies pétrolières en faillites, avec les risques géopolitiques incalculables que cela entraineraient ; en Algérie, en Arabie saoudite , aux Émirats, au Qatar,en Russie, en Iran… ou dans certains pays d’Amérique du sud….

    Conclusion , le pétrole a encore de beaux jours devant lui….

    Pour les sceptiques :

    https://www.youtube.com/watch?v=6lTPpRaOPrg

    https://www.youtube.com/watch?v=1tzGZuqEr7M

    Répondre
  • 27 décembre 2016 à 19 h 53 min
    Permalink

    oui, mais il reste à trouver comment stocker et transporter l’hydrogène en toute sécurité

    Répondre
  • 27 décembre 2016 à 18 h 50 min
    Permalink

    Il est urgent de commercialiser cette découverte, Les monarchie pitrolières vont faire un kaka nerveux!

    Qui qui veut di piprole pas chire.

    Sans hydrogène ya pas de plaisir!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *