Débarqué ! Itshak Herzog perd les primaires travaillistes

Comme si une malédiction frappait les leaders travaillistes. Après Ehud Barak, Binyamin Ben-Eliezer, Amram Mitzna, Shimon Peres, Amir Peretz et Shelly Yahimovich, c’est au tour d’Itshak Herzog de partager leur sort.

Avec 16,79% des suffrages, l’actuel leader du parti travailliste est arrivé bon troisième hier, au cours des primaires travaillistes. C’est Amir Peretz  (32,7% des voix) et Avi Gabay (27%) qui s’affronteront au second tour.  Le premier est l’ancien patron de la grande centrale syndicale Histadrout mais aussi du Parti travailliste. Peretz, donné grand favori, avait également été le ministre de la Défense sous Olmert. C’est lui qui avait supervisé la seconde guerre du Liban. Son inexpérience avait fait couler beaucoup d’encre. Il a cependant marqué les esprits en boostant le projet dôme de fer. Une initiative qui aura par la suite, changé la donne en neutralisant la plupart des roquettes tirées par le Hamas au cours du conflit de 2014.

Avi Gabay a longtemps travaillé au sein du ministère des Finances avant de prendre la direction de Bezek, les télécoms israéliennes. Il a ensuite rejoint le parti centriste Coulanou. Nommé au ministère de la protection de l’environnement, il démissionne en guise de protestation en 2016. Il n’avait pas supporté la nomination d’Avigdor Lieberman à la Défense. Il annonce ensuite son intention de rejoindre le parti travailliste. Greffe réussie, puisqu’il se retrouve depuis hier soir, au second tour des primaires.

Quid du Camp sioniste ?

Reste que l’éventuelle victoire d’Amir Peretz la semaine prochaine ne semble pas représenter un second souffle pour les travaillistes. Les sondages leurs prédisent moins de 10 députés (sous la présidence d’Herzog).  Nul ne sait si Peretz sera l’homme de la situation. D’autant que l’alliance passée avec Tsippi Livni et son parti Hatnoua risque de voler en éclat (Camp sioniste). Cette alliance reposait sur le duo Herzog-Livni. Cette dernière s’est prononcée pendant la campagne en faveur d’Herzog et quel que soit son successeur, il risque de ne pas avoir vraiment apprécié la manœuvre.

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Une pensée sur “Débarqué ! Itshak Herzog perd les primaires travaillistes

  • Avatar
    5 juillet 2017 à 9 h 02 min
    Permalink

    T’en mieux pour Bibi et pour Israël de ne plus voir ces pseudo-sionistes pro-arabe nous vendre leur soupe à 2 Etats afin d’avoir une place au chaud au côté des arabes à la knesset.
    Quant à amir peretz et à ses amis gauchos, à défaut de programme pour le pays, ils s’attaquent inlassablement à la personne de Bibi Netanyahu.
    S’ils continuent cette méthode, l’on pourra prédire qu’ils seront moins que leurs amis arabes à la knesset.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *