De prétendues organisations juives pro-palestiniennes : “L’antisémitisme est une menace minime”

Un collectif de prétendues organisations juives pro-palestiniennes proteste contre l’organisation à Bruxelles d’une conférence soutenue par le gouvernement israélien sur le mouvement antisémite et anti-israélien BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions).

“En tant qu’organisations juives européennes engagées dans l’élimination de l’antisémitisme, la xénophobie, l’islamophobie et toutes autres formes de racisme, nous aimerions exprimer notre très profonde inquiétude face à l’organisation d’une conférence à Bruxelles (6-7 novembre 2018), soutenue par le gouvernement israélien, dont le but est de qualifier la critique légitime et les manifestations contre la politique du gouvernement israélien, d’antisémitisme. Nous demandons aux institutions européennes, dont la Commission Européenne, l’Agence pour les Droits Fondamentaux (ADF) et les membres du Parlement européen, de se méfier des tentatives du gouvernement israélien pour mettre en place de fausses allégations d’antisémitisme afin de limiter et de criminaliser le travail des organisations de la société civile, y compris celles de diverses communautés juives d’Europe, pour rechercher la paix et la justice en Israël/Palestine”, dénonce le collectif dans un communiqué.Lire la suite sur lemondejuif.info