De plus en plus de pharmaciens français ne peuvent plus vendre de médicaments israéliens

« Beaucoup de pharmaciens s’étonnent de voir des individus refuser chez eux de prendre des produits qui proviennent de la société israélienne TEVA, productrice de médicaments génériques, » s’est plaint le député Claude Goasguen auprès du ministre de la Justice.

« Malgré les efforts réalisés et la jurisprudence de la Cour de Cassation, il apparait que les actions de l’association BDS qui appellent au boycott des produits israéliens se multiplient. « , a relevé le député fervent partisan d’Israël.

« Monsieur le Ministre, vous devez sans doute connaître ce phénomène. Je souhaiterais savoir quelle en est l’étendue ? Devant ce fait avéré, vous devez sévir et informer les magistrats du Parquet de la gravité de ce type de comportement et de sa multiplication. Pouvez-vous apporter des éclaircissements à ce sujet ? » a-t-il poursuivi, décrivant une réalité bien française…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *