De la misère à la gloire, la saga des Guggenheim, originaires de Suisse

De New York à Bilbao en passant par Venise, la dynastie des Guggenheim, originaires de Lengnau en Argovie, brille dans le monde de l’art. Gilberte Favre publie l’histoire de cette famille aux Editions Z…..
L’ouvrage de Gilberte Favre « Guggenheim Saga, de la Suisse à l’Amérique », journaliste et historienne vaudoise, est né de sa curiosité pour les racines helvétiques de la dynastie Guggenheim.

Un parcours qui a permis aux descendants de Simon Guggenheim, pauvre tailleur juif de Lengnau, de faire fortune aux Etats-Unis en exportant la broderie de Saint-Gall avant d’investir dans les mines à Philadelphie puis de prospérer dans le monde de l’art.Oublier la pauvretéEn 1792 naît Simon Guggenheim père. Il a 10 ans lorsque La guerre des Pruneaux (Zwetschgenkrieg) éclate à Lengnau et que les chrétiens essaient de faire fuir les juifs.

Simon Guggenheim a fait un apprentissage de tailleur et se marie en 1824 avec une jeune femme très fragile, Charlotte, avec qui il aura six enfants, dont un garçon, Meyer. Charlotte tombe extrêmement malade, Simon Guggenheim est placé sous tutelle et les six enfants éparpillés. La famille connaît très tôt la pauvreté et l’humiliation.

L

Lire la suite

source : Koide9enisrael