De l’innovation dans les conditions d’accès à la propriété en Israël

 

Les conditions d’accès à la propriété  se sont renforcées des dernières années. Comme chacun sait les prix de l’immobilier en Israël n’ont cessé d’augmenter ces 15 dernières années.

Difficiles conditions d’accès à la propriété en Israël ? Même si  le bureau des statistiques israélien constate ces 6 derniers mois une baisse de 3%,  force est de constater que malgré toutes les mesures prises par le gouvernement, il ne s’agit pour l’instant que d’un ralentissement de la hausse.

Cette hausse des prix quasiment sans discontinue contribue à freiner l’ardeur des investisseurs. Les conditions d’accès au crédit se sont aussi renforcées depuis 2015 avec de fortes restrictions sur les transferts de capitaux. Ces deux éléments rendent l’accès à la propriété plus compliqué pour les investisseurs français, plus  long et parfois impossible.

Il était donc temps de trouver de nouveaux de canaux de financements,  afin de redonner de la fluidité au marché. La société CAYA HARMONY CAPITAL, spécialisée dans le conseil en investissement et en ingénierie de financement depuis 18 ans, a décidé de s’attaquer à ce vaste chantier.

Il est désormais possible d’acheter son appartement en Israël avec 30% d’apport et parfois bien moins. David Boukhabza son gérant nous explique :

« Conscients des difficultés auxquelles font face les investisseurs français pour accéder à la propriété en Israël, nous  avons décidé de faire un tour de table de nos principaux partenaires bancaires français et Luxembourgeois afin de leur faire part de l’enjeu du marché Israélien, et ainsi bâtir une offre innovante de financements.

Deux innovations majeures

Cette offre est aujourd’hui principalement construite sur  deux innovations majeures :

–          La possibilité de financer son achat avec des apports de 30% seulement et dans certains cas sans apport…

–          Une baisse des mensualités allant Jusqu’à 50% comparées au taux d’intérêt couru classique des banques françaises.

Comme le précise David : « Notre démarche s’est principalement orientée vers la recherche de nouveaux moyens de financements, afin de redonner du pouvoir d’achat aux investisseurs français et les aider à accéder à leur rêve d’acheter en Israël, avec des financements sur mesure.

Pour exemple, nous avons dernièrement financé un bien de 3.2 millions de shekels A Tel Aviv. Le client n’était pas propriétaire de sa résidence principale, mais  avait des capitaux à investir. Aucune de ses banques n’avait accepté de le financer. Après étude de son dossier nous lui avons trouvé une banque Luxembourgeoise qui  lui a consenti un prêt à un taux de 1%.

Nos banques partenaires sont en France, au Luxembourg, aux Etats Unis, mais aussi en Israël… Le mélange de  la finance et de l’ingénierie de Financement permet d’ouvrir des horizons nouveaux aux investisseurs.

C’est un métier !

David Boukhabza

David Boukhabza

CEO de la société CAYA HARMONY CAPITAL. Spécialisé dans la recherche et la sélection d'opportunités d'investissements dans le domaine financier et immobilier. Installé en Israel depuis 2 ans, David Boukhabza s'est toujours fixé comme mission principale de rendre accessible les investissements d'ordinaires destinés aux gros investisseurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *