De l’antisémitisme, encore et toujours…

Les membres de la communauté juive d’Argentine dénoncent la profanation d’une douzaine de tombes dans un cimetière juif. Le président de la délégation des associations argentines juives dans la ville de Santiago del Estero, a déclaré lundi que les dommages sur les tombes n’étaient pas seulement un acte de vandalisme. Hernan Kriscautzky appelle cette dégradation un acte de « mépris sans précédent. »

Des pierres ont été brisées, des monuments déracinés et les photos des défunts éparpillées dans le cimetière de la ville, à quelques 1000 km au nord-est de la capitale argentine. La police a déclaré qu’ils enquêtaient.

L’Argentine possède la plus grande communauté juive d’Amérique latine, et d’autres cimetières juifs ont été vandalisés dans le pays dans le passé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *