De Jérusalem, une minute de silence pour les victimes de l’Hypercacher

Les jeunes Juifs qui étaient en visite à Jérusalem avec l’association Taglit-Birthright ont respecté une minute de silence pour les victimes de l’Hypercacher de la Porte de Vincennes.

L’événement qui s’est tenu à Jérusalem devait marquer les 15 années du programme Birthright, qui a été créé pour forger un lien entre les jeunes Juifs de la Diaspora et Israël à travers des excursions organisées en Israël. Le Premier ministre Benyamin Netanyahou a participé à l’événement.

Une pensée sur “De Jérusalem, une minute de silence pour les victimes de l’Hypercacher

  • 15 janvier 2015 à 8:04
    Permalink

    Au lieu d’imiter les autres nations en faisant une minute de silence pour la mémoire de nos chers disparus juifs, silence qui ne rapporte rien a leurs âmes, nous devrions plutôt faire une lecture de psaume pour minute…..Imaginez le jour du Yom Haamatsmaout tous les juifs d’Israël, religieux et non religieux, avec Kippa ou sans Kippa, s’arrêter tous en même temps, descendre de voiture ou s’arrêter de marcher et lire TOUS ensemble le même Psaume……Imaginez l’unité du peuple juif qui s’adresse au créateur ainsi et l’énergie que l’on donnerait a nos chers disparus TOUS unis que l’on soit religieux ou non!!!! Cette énergie serait-elle que l’on se demande si cela ne précipiterait pas l’ère messianique révélée!!! En tout cas cette attitude de respect pour nos morts serait plus adéquate a notre tradition juive (sefarade ashkenaze ou meme athee) que la minute de silence des juifs……Je proposerai le psaume hyper connu 121 qui est sensé donner une protection a son lecteur (avant d sortir seul la nuit) entre autre (La nuit représentant toutes les mauvaises énergies, le psaume est une sorte de bouclier contre tout danger visible et invisible….)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *