D’après vous, combien de réfugiés sont en fait palestiniens?

 « A la télé, on voit des milliers de migrants sur les routes. Cela m’a encouragé à partir moi aussi », lance ce Palestinien du camp libanais de Chatila qui espère rejoindre son frère installé à Berlin. Parmi les 115 personnes à bord du bateau secouru, une majorité d’entre elles étaient des « Palestiniens du Liban ou de Syrie », indique un responsable du camp de Kofinou, dans le sud de Chypre, où elles ont été accueillis. Les Palestiniens du Liban ne sont certes pas sous la menace des bombes, mais leur vie semble, pour certains, avoir atteint un point de non retour. La plupart d’entre eux vivent dans les camps dans des conditions catastrophiques et sont interdits de travailler dans plusieurs secteurs. L’afflux des réfugiés syriens a encore réduit leurs possibilités de trouver un emploi. Le pays du Cèdre compte environ 450.000 réfugiés palestiniens enregistrés, qui représentent à eux seuls près de 10% de la population du pays, selon l’ONU. Dans l’espoir de rejoindre un jour l’Allemagne ou la Suède, de nombreux migrants palestiniens ont engagé des démarches pour obtenir le statut de réfugiés à Chypre, tout en sachant qu’ils devront s’armer de patience pour l’obtenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.