Dan Lampel: La Justice israélienne doit-elle extrader ce franco-israélien ?

Faut-il extrader Dan Lampel d’Israël vers la France ? C’est la question à laquelle ont tenté de répondre les reporters israéliens de l’émission « Tik Bahakira », diffusée sur la seconde chaîne de télé israélienne. Les Israéliens hésitent dans une affaire qui met en lumière des enjeux plus que problématiques.

Rappel des faits. Mars 2010. Dan Lampel se voit refuser l’entrée d’un grand magasin de Bobigny par le vigile Saïd Bourarach, posté à l’entrée, le supermarché étant sur le point de fermer ses portes. Le ton monte entre les deux hommes, des insultes fusent, le vigile fait usage de sa bombe à gaz lacrymogène. Dan Lampel s’empresse d’aller chercher du renfort auprès de ses frères dont le domicile est tout proche. Les trois hommes reviennent sur le lieu de la bagarre et poursuivent Saïd Bourarach jusqu’aux berges du canal. Pour leur échapper, le vigile se jette à l’eau et nage vers l’autre rive. Les frères Lampel abandonnent leur course poursuite et rebroussent chemin. Quelques heures plus tard, Saïd Bourarach est repêché mort par les services de secours.

L’affaire, sera vite récupérée en France par les associations musulmane, antisémite, antisioniste, voire pro-palestinienne. Elles se voient servir sur un plateau un fait-divers dans lequel un musulman aurait trouvé la mort après une altercation avec un juif.

Dans ce climat houleux, les associations musulmanes font pression sur les autorités françaises. Dan Lampel, titulaire d’une double nationalité, fuit vers Israël et n’assiste pas à son procès. Il est condamné par contumace pour meurtre à 9 ans d’emprisonnement.

Extradition: Israël joue les bons élèves, la France non…

Aussi, l’émission « Tik Bahakira » tente ici d’alerter et de sensibiliser l’opinion publique israélienne et surtout la ministre de la Justice Ayelet Shaked ainsi que le procureur, suite à la demande d’extradition vers la France de Dan Lampel. L’État d’Israël ayant toujours respecté son adhésion aux clauses de la Convention internationale.

Selon les reporters, le climat élevé d’antisémitisme en France engage les autorités israéliennes à revoir leur figure de « bon élève ». D’autant que la France, elle, n’extrade pas ses nationaux. Il n’existe pas de réciprocité judiciaire entre ces deux pays.  Démonstration en a été faite récemment dans une affaire similaire : l’affaire Lee Zitouni. Deux français, responsables de la mort d’une jeune israélienne à Tel-Aviv, s’enfuient, sont  jugés en France et jamais extradés. Le danger encouru par Dan Lampel est avéré s’il était amené à être écroué aux côtés de détenus d’origine musulmane qui peuplent les prisons françaises en grand nombre.

Le reportage évoque également une enquête policière et judiciaire biaisée, en dépit de la présence de témoins oculaires de premier ordre ayant assisté au plongeon volontaire de la victime dans le canal situé à proximité du supermarché et attestant de la mort naturelle du vigile. Enfin, pour les mêmes faits, Dan Lampel aurait été jugé en Israël pour homicide involontaire avec trois ans de prison. Pour les journalistes de « Tik Bahakira», Dan Lampel porte à lui seul, purement et simplement, le poids du conflit israélo-palestinien pour un délit de droit pénal.

Katja Epelbaum

Katja Epelbaum

Diplômée de la Sorbonne en Science politique et en Histoire, j'ai toujours su que je m’épanouirais professionnellement dans l’écriture. Depuis l'Alya, Katja collabore avec le journal Hamodia et Le Mag, et poursuit différents projets d’écriture.

8 pensées sur “Dan Lampel: La Justice israélienne doit-elle extrader ce franco-israélien ?

  • 17 juillet 2017 à 10:26
    Permalink

    Il faut tous faire pour qu’il ne soit pas extrader ayant la double nationalité il doit être condamné en Israël même si il faut descendre sur la piste de décollage de Bengurion.

    Répondre
  • 17 juillet 2017 à 10:45
    Permalink

    Evidemment pas l’envoyer dans la souricière du plus grand pôle de barbarie en France (ou ailleurs en Europe), ses prisons où grouille, en grande majorité, une faune arabe, anti juive !!

    Donc « allah rigueur », l’incarcérer en Israël pour homicide involontaire, en tenant compte des témoignage du plongeon volontaire du vigile

    Et, mieux, en réciprocité avec la façon d’agir de la « justice »
    française, le déclarer… psychologiquement irresponsable

    Répondre
  • 17 juillet 2017 à 11:08
    Permalink

    ISRAEL Ne tuez pas Dan LAMPEL une autre fois!
    Il a fait 3 ans de prison en Eretz, ce qui est déjà trop cher payé pour une présomption, non pas d’innocence mais de culpabilité uniquement prônée par les associations islamistes, Le BDS hors la loi, gagnant le bras de fer avec la justice francaise. L’opinion publique et les autorités savent que la « victime » est morte de mort naturelle après avoir plongé de son plein gré, nagé, et rejoint l’autre rive sauvé de ses poursuivants mais pas par le Ciel : Mektoub des musulmans??? Eux mêmes n’y croient plus au mektoub puisqu’ils s’enragent a vouloir une justice qui en fait ne punit que les juifs . On sait hélas le sort des juifs délinquants dans les prisons francaises remplies a rabord d’arabes et de terroristes islamistes .
    L’affaire Lee Zitouni (zal) , elle, est une honte pour la France et « son » respect du droit international très particulier surtout envers Israel. Elle se positionne totalement en faux par rapport au droit international en refusant d’extrader les 2 compères coupables eux, de meurtre direct en brûlant un feu rouge et tuant une innocente qui traversait à ce moment.
    2 poids, 2 mesures….. Dan ne doit pas être envoyé en France, c’est une affaire antijuive dont les associations hypocrites propaloss se font la gorge chaude.
    Si Israel envoie ce jeune juif israelien francophone en France, c’est une trahison avec meurtre dont CHAQUE israelien partagera la responsabilité.
    C’est pourquoi Chaque francophone juif vivant en Israel doit se faire avocat et protecteur d’un homme qui va directement a la mort s’il est extradé dans les prisons arabes de France.
    Il faut souligner le caractère tragique de l’histoire, la victime est d’abord l’inculpé qui s’est fait arrosé de gaz lacrymogène à tort ou à raison.
    Le coupable et hélas le défunt est mort de mort naturelle après avoir nagé une centaine de mètres et semé ses poursuivants.
    RESPONSABLES MAIS PAS COUPABLES ( rappelez vous l’affaire du sang contaminé par le SIDA et ce cher Fabius pas du tout inquiété alors qu’il est toujours responsable de dizaines de morts innocents contaminés)
    Dans cette affaire , la justice israelienne a agi et appliqué une sentence déjà dure pour une co responsabilite mais pas une culpabilité entraînant le décès .
    L’affaire Lampel devient de fait une affaire antijuive et icelle doit en rester là tant que la France considérera qu’Israel est hors la loi en matière de droit international notamment concernant le statut des territoires de la Judee;Samarie et Jerusalem: Qui selon le VRAI droit international sont parties d’un Israel souverain et légitme dans sa terre reconquise par une guerre de défense!
    A BON ENTENDEUR
    L’affaire Lee Zitouni (zal) , elle, est une honte pour la France et « son » respect du droit international. Elle se positionne totalement en faux par rapport audroit international en refusant d ‘extrader les 2 comperes coupables de meurtre direct en brulant un feu rouge d’une innocente qui traversait a ce moment.
    2 poids, 2 mesures….. Dan ne doit pas etre envoye en France, c’est une affaire antijuive dont les associations hypocrites propaloss se font la gorge chaude.
    Si Israel envoit ce jeune juif israelienfrancophone en France, c’est une trahison avec meurtre dont chaque israelien partagera la responsabilite. Chaque francophone juif vivant en Israel doit se faire avocat et protecteur d’un homme qui va directement a la mort dans les prisons arabes de France. Il faut souligner le caractere tragique de l’histoire, la victime est d’abord l’inculpe qui s’est fait arrose de gaz lacrymogene. Le coupable et helas le defunt est mort de mort naturelle apres avoir nage une centaine de metres et seme ses poursuivants.
    RESPONSABLES MAIS PAS COUPABLES ( rappelez vous l’affaire du sang contamine par le SIDA et ce cher Fabius pas du tout inquiete alors qu’il est responsable de dizaines de morts innocents contamines)
    Dans cette affaire , la justice israelienne a agi et applique une sentence deja dure pour une co responsabilite mais pas une culpabilite entrainant le deces .

    Répondre
  • 17 juillet 2017 à 12:56
    Permalink

    Je ne suis pas enclin habituellement à prendre la défense d’individus ayant commis un délit, selon sa nature, quand j’estime qu’il faut qu’il purge sa peine méritée.
    Dans ce cas particulier, on voit bien que les circonstances dans lesquelles la victime s’est noyée ne plaident pas catégoriquement en défaveur de Dan Lampel.
    Et quand bien même cela aurait été le cas, l’extrader vers la France, connaissant personnellement et particulièrement le milieu pénitentiaire français pour y être intervenu une trentaine d’années sur tout le territoire français et qui se caractérise par le fait que, trés majoritairement selon les régions et les établissements, la population pénale est arabo-musulmane, ou afro-musulmane, ou encore des « Français de souche » ou des Antillais acquis à la loi du milieu que font régner les islamistes ou ceux qui leur sont soumis, ce serait appliquer irrémédiablement à Dan Lampel une « double peine » dans toute sa sauvagerie.
    Depuis les années 2000, suite à de nombreux incidents gravissismes survenus dans des cellules mixtes (où se retrouvait pour son malheur un détenu juif avec d’autres détenus arabo-musulmans ou autres, ou lors des promenades où les détenus sont forcément mélangés, l’Administration pénitentiaire évite, pour ne pas avoir à en répondre à l’extérieur, de mixer ces populations.
    Mais cela arrive quand même parfois.
    Il faut savoir qu’un détenu juif, selon la nature de son délit, n’est pas forcément « bien vu » du personnel pénitentiaire. Et il suffit d’une négligence …
    C’est pourquoi un détenu juif ne peut jamais être totalement mis à distance et à l’abri des risques nombreux qui sévissent, en général, en détention contre d’autres détenus « vulnérables ».
    L’Etat d’Israël, soucieux de justice, dans le contexte français actuel (et durable) serait trés mal inspiré d’extrader Dan Lampel.

    Répondre
  • 17 juillet 2017 à 6:44
    Permalink

    Non Israel ne doit pas extrader ce jeune, s’il est coupable c’est a la justice Israelienne d’en decider et eventuellement l’incarcerer.
    Maintenant que la France extrade les deux assassins de l’affaire Zitouni.
    La France est trop antisemite pour se permettre de donner des lecons, et trop pro musulmanne.

    Répondre
  • 17 juillet 2017 à 10:11
    Permalink

    Aucune extradition ne sera accepté par les israéliens, n’oublions pas l’affaire de Lea ZITOUNI, la France ne nous fait aucun cadeau sauf voter contre nous a l’Unesco.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *