Damas sous les roquettes

Cinq personnes ont été tuées et 37 blessées samedi à Damas par des tirs de roquettes provenant des secteurs contrôlés par les rebelles autour de la capitale syrienne, a rapporté l’agence officielle Sana.

« Cinq morts et 37 blessés dans une agression terroriste au moyen de roquettes, qui sont tombées sur les rues al-Thaoura et Bagdad ainsi que dans le quartier de Bab Touma à Damas », a indiqué l’agence. Le bilan des morts a été confirmé par l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). Cette ONG basée en Grande-Bretagne et disposant d’un large réseau de sources à travers la Syrie fait état d’un nombre de blessés dans un état critique. Les groupes rebelles ont pris le contrôle de Jobar à l’été 2013 et les forces loyalistes ont commencé en septembre 2014 leur offensive pour tenter de reprendre ce quartier, considéré comme un verrou stratégique vers le centre de Damas. Les quartiers résidentiels de la capitale sont régulièrement la cible de tirs de roquettes des combattants de la rébellion positionnés dans la région de Damas, alors que les forces gouvernementales mènent des raids aériens et des bombardements à l’artillerie sur les secteurs contrôlés par les rebelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.