Daech perd (beaucoup) de terrain

Selon le général Rupert Jones, commandant des forces de la coalition, l’Etat islamique a jusqu’à présent perdu 56% du territoire qu’il détenait et 28% en Syrie. De nombreux renseignements devraient résulter de la chute de Mossoul. Il a ajouté que les documents saisis à Manbij dans le Nord de la Syrie en Août 2016 avaient permis de révéler des informations sur des cibles en Europe et ailleurs dans le monde. Les documents comprenaient également des informations sur des transferts d’argent. Selon lui,une unité a été mise en place au Koweït pour étudier tous les documents saisis à Manbij.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *