CPI de La Haye: La réponse d’Israël

Un mois après l’annonce scandaleuse de la Cour pénale et l’ultimatum adressé à Israël, le Premier ministre et un groupe de ministres et experts juridiques ont élaboré la politique à suivre face à cette instance devenue un instrument politique aux mains de l’Autorité Palestinienne. Dans la réponse adressée à la procureure Fatou Bensadou, l’Etat d’Israël a fait savoir jeudi qu’il ne reconnaît pas de compétence à la Cour pénale internationale pour enquêter sur de prétendus « crimes de guerre » commis par l’Etat hébreu ou Tsahal à Gaza ou en Judée-Samarie.Lire la suite sur jforum.fr