Coup de théâtre au Parti travailliste

On la sentait aigrie, désabusée et un peu en retrait. Shelly Yehimovitch a annoncé mardi après-midi son désir de prendre du « recul » par rapport à la vie politique. Elle ne se présentera pas aux prochaines élections. Celle qui fut présidente du parti entre 2011 et 2013 a expliqué qu’il s’agit « d’une décision à motifs personnels », son fils lui ayant conseillé de faire une pause.Lire la suite sur lphinfo.com