Coup de gueule de Joann Sfar : “Chaque attaque antisémite suscite des vocations”

L’auteur de bande dessinée, réalisateur et romancier, Joann Sfar, qui sortira le 17 novembre “La Tour de Bab-El-Oued”, septième tome de sa série “Le Chat du rabbin”, a dénoncé jeudi la situation de l’antisémitisme en France.

“Je ne sais pas si on se le raconte aussi clairement mais les tueries de Merah ont marqué un tournant dont la façon dont la communauté juive parle des agressions. Avant ce drame, chacun avait à cœur de faire connaître les agressions lorsqu’elles avaient lieu. Depuis, c’est l’inverse. Pour une raison simple : On a découvert que chaque attaque suscitait des vocations. Je voudrais qu’on rappelle les messages anonymes infects qu’a reçue l’école Ozar Hatorah après les massacres. Je me souviens que le carré juif du cimetière de Nice, celui où repose ma mère, a été profané quelques jours après. On se souvient, tous, enfin, que ces tueries ont été le point de départ d’une recrudescence de ces violences antijuives. Lire la suite sur lemondejuif.info