Coronavirus, juifs et théories du complot sur les réseaux

 

Virus créé en labo, propagé par les Juifs. C’est toujours exaltant et désolant de faire un tour sur les sites et comptes complotistes, très inspirés par cette épidémie de coronavirus. Une ballade virtuelle au pays de ceux qui savent mieux que les autres, effectuée par Laure Daussy pour le site de Charlie Hebdo. Extraits :

C’est un cri de colère, d’indignation. Celui de Matt Pokora sur Instagram, dont la tournée risque d’être annulée suite aux mesures sanitaires qui interdisent les rassemblements. « On nous cache quelque chose ou quoi ? », avait-t-il lancé sur le réseau social fin février, avant de supprimer son message devant les protestations. Du complotisme « light » par rapport à ce qui peut exister, mais avec ses 2,5 millions d’abonnés, il y a de quoi nourrir une propension au complotisme déjà bien présente dans la population.

Un sondage Ifop pour Illicomed.com, publié début mars, est édifiant : 57% des personnes interrogées estiment que l’État a « caché » certaines informations. Soit 12 points de plus par rapport aux résultats du mois précédent. Parmi les adhérents au penchant complotiste : 80% de sympathisants RN, 87% de « gilets jaunes », souvent jeunes et peu ou pas diplômés. « C’est dans les catégories de population les plus utilisatrices des réseaux sociaux et les plus méfiantes vis-à-vis du pouvoir que la crainte est la plus importante », explique François Kraus de l’Ifop. L’OMS a alerté contre la masse de Fake news ou d’informations inexactes qu’a suscité cette pandémie, et l’a même qualifiée « d’infodémie ».

Les chefs-d’Etat aussi

Avec le coronavirus, des chefs d’État et dirigeants politiques eux -mêmes se vautrent dans le complotisme. Un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a laissé entendre sur Twitter que le coronavirus pourrait avoir été introduit…  par l’armée américaine. « Les États-Unis doivent être transparents ! Et doivent publier leurs données ! Les États-Unis nous doivent une explication », a lancé Zhao Lijia en tweetant deux liens vers des articles du site internet Global Research, connu pour diffuser des thèses conspirationnistes.

Le président du Sénat philippin a lui aussi diffusé une vidéo estimant que l’épidémie avait été créée par la CIA, Bill Gates et dans le même paquet, George Soros, tout ça pour affaiblir la Chine. Du côté des États-Unis, les Républicains estiment que ce sont les Démocrates et les médias qui veulent que le virus se répande : « Ils veulent que ça s’empire, ils veulent des villes en quarantaine, ils veulent une crise nationale pour une seule raison. » La seule raison selon eux ? Faire perdre Trump en novembre 2020.

Pas de panique, il y en a en France aussi !

Mais on a aussi nos complotistes à nous, en France. Ainsi, sur Facebook, Alain Benajam, président du Réseau Voltaire à Paris, insinue que le virus aurait été créé par les Français ! Cocorico ! « Il va peut-être falloir que toute la clique mouillée dans les petits trafics du laboratoire P4 français de Wuhan s’explique : les Cazeneuve, les Buzyn, les Lévy, les Parly etc.  », écrit-il sur Facebook.

Un autre complotiste, Mika Denissot, qui se présente comme « formateur en maitrise de soi  », – tout un programme – a réalisé une heure de vidéo, vue déjà 800.000 fois, dans laquelle il veut nous dévoiler toute la vérité sur ce virus. Et pour ça, il a plusieurs sources. « J’ai parlé avec un chinois médecin, c’est le mari d’un ami à ma femme avec qui on a mangé hier »  (Faudra que je vous parle aussi de ce qu’en pense la nièce de ma voisine qui est pharmacienne mais c’est une autre histoire). Il affirme lui aussi que le coronavirus a été conçu en laboratoire. Sa source : le site « Natural news ». Comme le rappelle la youtubeuse « Aude WTFake » qui a repéré la vidéo et lutte contre les fake news, « Natural news » a été créé par Makie Adams, un militant connu notamment pour ses positions complotistes et anti-vaccins. Quand des complotistes prennent leurs sources chez d’autres complotistes…

Ah les Juifs !

Mais que serait un complot sans que l’on aille chercher une responsabilité chez les populations juives ? Bingo, ça a été fait dans une vidéo diffusée sur le réseau social russe VKontakte ! Une vidéo antisémite selon laquelle le coronavirus aurait été mis au point par les Juifs. Vidéo likée notamment un candidat RN qui avait été investi à Villepinte, Alain Mondino. Le parti d’extrême-droite lui a retiré son soutien depuis.

Et que devient Dieudonné ? Son avis nous manquait dans cette actualité ! Et bien sachez qu’il multiplie en ce moment les vidéos consacrées au coronavirus sur sa chaine YouTube. Lui s’intéresse aux conséquences financières en mode, « tiens, c’est bizarre, on a de l’argent ». Et n’hésite pas à glisser l’air de rien, après avoir parlé du crack boursier, sa chanson « Shoah nanas ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *