Copenhague, le copycat de Paris?

Après les attentats de Copenhague, la question reste entière: le califat islamique et son réseau tentaculaire mondial a- t-il frappé une fois de plus la communauté juive ou bien s’agit-il d’une personne qui a agi de manière similaire à ce qu’elle a lu dans les médias?

Deux options restent sur la table lors de l’enquête de la police danoise: soit Omar Abdel el-Hussein  a  voulu assassiner sa véritable cible, le caricaturiste Lars Vilks, qui a représenté le prophète Mahomet en chien en 2007, soit cela ressemble à un copycat des attentats de Paris: ce phénomène qui consiste à tuer suivant le modus operanti d’un serial killer tel que les médias l’ont décrit ou de se suicider de la même manière qu’une personne dont les médias ont relayé le suicide! En attendant la poursuite de l’enquête, le terroriste  avait prêté allégeance à ISIS sur sa page Facebook: «Je promets allégeance à Abou Bakr  [leader ISIS Abu Bakr al-Baghdadi] et pleine obéissance dans les bonnes et mauvaises choses. Et je ne contesterai rien avec lui sauf en cas d’hérésie à la foi  ».

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *