Contravention ? L’imagination des policiers israéliens

 

Les policiers israéliens redoublent d’imagination pour tenter de remettre de l’ordre sur les routes du pays.

Chauffards, vous n’échapperez pas à la contravention. Terminées les cachettes traditionnelles pour planquer les radars mobiles de la police israélienne. Derrière un arbre ? Sur un pont surplombant l’autoroute ? Entre deux talus ? Depuis une voiture mobile ? Toutes ces méthodes appartiennent au passé. Désormais il faut faire preuve d’imagination !

Les deux fléaux principaux qui préoccupent aujourd’hui les agents de la sécurité routière sont : l’usage des téléphone portables au volant et les excès de vitesse. Dans le premier cas, les contrevenants sont désormais repérés par drones et certains radars fixes peuvent aussi confondre les accros du portable au volant.  Des agents ont récemment été vu à bord d’un autobus public. Ils photographiaient depuis la fenêtre du car, les conducteurs bavards, interpellés un peu plus loin, téléphone en main, par une patrouille volante.

Le camouflage et la contravention

Mais la dissuasion a fait long feu pour certains radars. Leur emplacement est connu de tous et sont même signalées par les applications spécialisées. Il faut donc redoubler d’imagination et surprendre.

C’est cette méthode que semble adopter cet agent de la circulation sur le cliché ci dessus. Dissimulé sous une rampe de protection, sur le bas-côté d’une route. Aussi, il n’est pas visible depuis l’habitacle des véhicules. La police israélienne est en passe de devenir experte dans l’art du camouflage et de l’acrobatie !

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *