Le Conseil musulman appelle à interdire tous les Juifs sur le Mont du Temple

Le Conseil musulman de Jérusalem a lancé un appel pour interdire totalement toute présence juive sur le Mont du Temple, le site le plus saint du judaïsme. L’annonce a spécifiquement demandé de retourner à la situation de la Mosquée Al-Aqsa sur le Mont du Temple d’avant la Guerre des Six Jours 1967, quand Israël a libéré le site sacré de l’occupation jordanienne qui avait duré depuis la Guerre d’Indépendance de 1948.

Ironiquement, l’annonce affirme : « Les musulmans veulent que la mosquée Al-Aqsa revienne à la situation d’avant 1967, quand elle était libérée de toute occupation et sous domination des Arabes et des musulmans, car elle appartient seulement aux musulmans. »

« Le département islamique des lieux saints est celui qui détermine les personnes qui sont autorisées à entrer et à sortir parmi les visiteurs non-musulmans », écrit le Conseil, avec la nostalgie évidente des jours de discrimination totalement éludés dans le message du Conseil musulman, lorsque les Juifs étaient interdits sur le site.

« Les musulmans exigent d’avoir la clé de la Porte des Maghrébins, qui a été saisie par l’armée d’occupation et sert actuellement aux invasions agressives », a ajouté le Conseil, en référence à l’unique porte au Mont du Temple, par où les non-musulmans sont actuellement autorisés à entrer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *