Connaissez vous Ruth Heshin, la généreuse ?

Ruth Heshin la généreuse… Rien ne vaut une belle histoire d’amour pour commencer l’année 2019.Et si l’on peut y joindre beauté, fortune et santé, il devient presque obligatoire de commencer la narration, comme pour tout conte de fée qui se respecte, par la formule rituelle « Il était une fois… »

Ainsi en Israël, « Il était une fois », une charmante vieille dame de 81 ans, le regard vif, la tête toujours pleine de projets qui vient de s’offrir un magnifique penthouse de 230 mètres carrés avec vue à 360° au coin des rues Nahmani et Ahad Haam à Tel-Aviv pour la modique somme de … 47 millions de shekels !

Le dépliant du projet nous apprend que ce programme qui compte 24 appartements de luxe, s’inscrit dans le cadre de la préservation et de l’amélioration de « Beit Tziporim », ce quartier au cœur de la Ville blanche, centre du patrimoine mondial de l’UNESCO et sa collection inégalée de bâtiments Bauhaus.

Ainsi en Israël, « Il était une fois », une charmante vieille dame de 81 ans née avec une cuillère de vermeil dans la bouche : Arrière-petite-fille de Yoel Moshe Salomon, le fondateur de la ville de Petah Tikva et petite-fille de Chaim Salomon, l’un des fondateurs de Teva, héritière de son père PDG de Teva lui aussi, Ruth Heshin, épouse de Michael Heshin, (retraité de la Cour suprême d’Israël), mère de trois enfants et grand-mère de six petits-enfants a siégé à son tour au conseil d’administration de Teva pendant de nombreuses années.

Renforcer spirituellement et matériellement Jérusalem

Mais ce n’est pas tout : « Il était une fois », une charmante vieille dame de 81 ans qui s’est montrée plus que généreuse tout au long de sa vie…

A l’origine de « la Jerusalem Foundation » créée depuis plus de 45 ans, Ruth Heshin s’était donnée comme but de renforcer spirituellement et matériellement Jérusalem, la capitale d’Israël.

Grâce à ses innombrables collectes, elle a pu ouvrir les portes du centre culturel de la ville, celles de la maison d’hôtes Mishkenot Sha’ananim, les jardins zoologiques de la famille Tisch, le musée de l’histoire de la Tour de David, les promenades Goldman et Haas à Armon HaNatziv.

Des collectes qui ont rapporté plus de 1,5 milliard de dollars quelle investit dans des centaines de sites et d’institutions pour améliorer la qualité de vie des hiérosolymitains, (aussi bien d’ouest que d’est), développer les domaines de l’éducation, de la culture, de la science dans un esprit de tolérance, petit minimum pour permettre à tous de… se supporter !

Et ce n’est pas tout !

Ajoutez ses nouvelles fonctions de présidente de Mishkenot Sha’ananim, celle de membre du conseil d’administration du musée de l’histoire de la Tour de David, de l’école de cinéma et de télévision Sam Spiegel, du centre de musique, de la cinémathèque, de l’Association israélienne Etgarim pour les handicapés, promouvant des activités de plein air et des programmes éducatifs pour l’intégration sociale des personnes ayant des besoins spéciaux, (tout cela à Jérusalem), sans oublier Shanti House, un foyer chaleureux et accueillant pour les jeunes à risque de Tel Aviv et dans le désert du Néguev, l’organisation de défense des droits de l’homme Yesh Din, cette vieille dame indigne est également partie prenante active dans le groupe d’acquisition du musée d’Israël.

Alors, très cher cet appart à Tel-Aviv ? Avouez qu’il n’est que justice que ce soit cette adorable vieille dame qui en prenne possession… Cette héroïne de conte de fée à qui nous souhaitons d’y vivre heureuse au milieu des siens jusqu’à 120 ans et plus !

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *