Comment l’Iran traite l’envoyé spécial de l’ONU

Sans prendre de gants, l’Iran a tout simplement interdit l’accès à son territoire au Rapporteur Spécial de l’ONU Ahmad Shaheed. Ce dernier est accusé de partialité envers Téhéran pour avoir dénoncé publiquement les nombreuses violations des droits de l’homme perpétrées par la théocratie chiite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *