Comment l’Iran a Planifié le Contrôle de Gaza

Quiconque imagine encore aujourd’hui qu’éjecter le Hamas de la bande de Gaza améliorerait la situation et accroitrait les chances de paix entre les Palestiniens et Israël, risque fort d’être déçu. Le Hamas, qui a pris le contrôle de la bande de Gaza par la violence au cours de l’été 2007, n’est pas le seul groupe terroriste de cette enclave côtière ou résident deux millions de Palestiniens au moins.

.

Plusieurs groupes terroristes palestiniens coexistent aux côtés du Hamas, dans la bande de Gaza.

Le Jihad Islamique Palestinien (JIP) regroupe plusieurs milliers de partisans et de miliciens. Il est le plus important groupe terroriste après le Hamas. Si le Hamas venait à perdre le pouvoir un jour, le JIP serait en bonne position pour lui succéder. Le Jihad islamique palestinien n’a rien à envier au Hamas sur le plan de la modération. Si, à un certain niveau de réalité, le Hamas peut être considéré comme « bon », son remplacement ne donnerait pas un meilleur résultat. Le fondamentalisme islamiste marque le cœur et les esprits de dizaines de milliers de Palestiniens de la bande de Gaza.

Les deux groupes islamistes – Hamas et PIJ – sont comme deux pois d’une même cosse. Ils ne reconnaissent pas le droit d’Israël à l’existence et en appellent tous deux à la lutte armée pour « libérer toute la Palestine » de la mer Méditerranée au Jourdain.

Lire la suite sur tel-avivre.com