Comment E. Macron a ouvert la boîte de Pandore avec son discours sur la colonisation

Pour M. Macron, la colonisation est un crime contre l’humanité, une déclaration polémique qui ne cesse de provoquer le débat en France, mais avec Israël en ligne de mire?

Selon une majorité de Français, « la colonisation est effectivement un crime contre l’humanité et le gouvernement devrait présenter des excuses officielles pour les meurtres et exactions commis durant la colonisation », rapporte un sondage.

Plus de 50% des sondés par l’institut IFOP se déclarent d’accord avec son discours à la télévision algérienne. C’est le cas de 65 à 70% des sondés se situant « à gauche » (Front de Gauche, Parti Socialiste) et des jeunes de moins de 35 ans. Mais on constate également que près d’un tiers des sympathisants du Front National estiment eux aussi, que la colonisation est un crime contre l’humanité.

Tout est donc prêt pour faire payer à l’Etat juif une « colonisation » fantasmée sur sa terre ancestrale, et matraquée à coups de JT et de journaux papiers, afin de se faire pardonner la colonisation historique de l’empire français…

2 pensées sur “Comment E. Macron a ouvert la boîte de Pandore avec son discours sur la colonisation

  • Avatar
    20 février 2017 à 0 h 29 min
    Permalink

    Il n’y a aucune comparaison entre les colonisations des siècles derniers et la légitime revendication d’ISRAËL à résider sur sa terre !

    Répondre
  • Avatar
    20 février 2017 à 6 h 44 min
    Permalink

    Ce pays est desormais peuple de cretins ! Cet exemple n est pas anodin ,les francais accuseront Israel de crime contre l humanite .

    Aux prochaines elections , le president ( te ) elu (e) ne pourra pas faire mieux que les precedents ,car ce pays submerge par les muzzs et autres millions d antisemites est en train de couler a pic .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *