Comment dit-on en hébreu : Perpète-les-oies où Tataouine-les-Bains…

 

Un mot d’hébreu incontournable… « Sof Ha olam smola » = Perpète-les-oies, Farfouille-la-gadoue

Le trou perdu désigne, dans un sens péjoratif, un endroit éloigné des centres urbains, peu peuplé, sans vie sociale ni culturelle, un village sans intérêt (synonyme de patelin, bled). La notion peut aussi renvoyer à un endroit où l’on se sent isolé ou que l’on trouve inhospitalier à cause de son insularité (difficulté d’accès), de la langue, du climat… L’expression s’utilise dans le français européen aussi bien que québécois.

  • Clapotis-les-Canards
  • Clochemerle
  • Melon-Les-Bourrichoux
  • Pamparigouste ou Pampaligosta, Pampaligòssa (Occitanie, Provence1), qui désigne également un pays imaginaire
  • Mortebouse est, dans la bande-dessinée Lou !, le nom du village isolé où habite la grand-mère de Lou.
  • Pétaouchnok
  • Perpète-la-Galette, Perpette-la-Galette, Perpète-à-och-du-Melon, Perpète-à-Melon-les-Bourrichoux
  • Perpète-les-Andouillettes, Perpette-les-Andouillettes
  • Perpète-les-Alouettes, Perpette-les-Alouettes
  • Perpète-les-Olivettes (Sud de la France)
  • Perpète-les-Oies, Perpette-les-Oies
  • Trifouillis-les-Oies, Trifouilly-les-Oies
  • Trou-en-Cambrousse
  • Trou-les-Bains.
  • Paumé-sur-loin

Toponyme basé sur un toponyme réel

 

L’article Comment dit-on en hébreu : Perpète-les-oies où Tataouine-les-Bains… est apparu en premier sur IsraelValley.

Lire la suite sur israelvalley.com