Comble de l’absurde : la Syrie achète du pétrole de l’Etat islamique

L’Union européenne a imposé des sanctions à un homme d’affaires syrien qui a acheté du pétrole brut pour la Syrie à l’Etat islamique, alors que le gouvernement de Damas a déclaré qu’il était son ennemi. Ajoutant à sa liste de sanctions des partisans du président syrien Bachar Assad, l’UE a déclaré que George Haswani travaillait comme intermédiaire pour conclure des contrats de pétrole entre la Syrie et l’Etat islamique, les deux parties transgressant leurs propres règles qui avaient été instituées par le califat auto-proclamé d’Irak et de Syrie, et par le gouvernement syrien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *