Colère en Israël après des propos indécents du Premier ministre polonais

La loi sur la Shoah et l’intention d’interdire l’abattage rituel en Pologne n’ont apparemment pas suffi au gouvernement polonais pour exprimer l’antisémitisme qui ressort après des années de poliquement correct. Lors du Congrès de Munich sur la sécurité, le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a répondu à des questions de journalistes et a établi une comparaison […] Lire la suite sur lphinfo.com