Colère du Président du Consistoire : « Pourquoi les juifs doivent-ils systématiquement être amalgamés à toute déclaration négative non assumée en direction des musulmans ? »

Après la publication d’une circulaire dans les Hauts-de-Seine laissant entendre que les juifs volent des poules pour la fête du Kippour, le président du Consistoire central dénonce, dans une tribune au « Monde », la « stigmatisation » de sa communauté.

J’ai été effaré de découvrir dans la presse du 22 août, que j’étais devenu soudainement et collectivement, avec tous mes coreligionnaires, un voleur de poules potentiel ! Pas n’importe quel voleur de poules, pas celui qui a faim, non, un voleur de poules pour la fête de Kippour. Un voleur de poules à motif religieux, pour le jour le plus saint de notre calendrier…

Une circulaire datée du 7 août [de la direction départementale de la protection des populations des Hauts-deSeine] demande en effet aux fermes pédagogiques du département de bien protéger leurs poules et leurs moutons durant la période de l’Aïd et de Kippour.

La raison en est bien simple et repose sur des faits établis, m’a-t-on aimablement expliqué : durant la période de l’Aïd, en 2013, des vols de moutons ont été commis par des Roms… Pour autant, il n’y a jamais eu de vol de poules, alors pourquoi les poules ?

 

Lire la suite sur lemondejuif.info