Colère du député François Pupponi après l’agression d’un enfant juif : “Ces jeunes savent tous à qui ils s’attaquent, leurs motivations sont évidentes”

Le député et ancien maire (PS) de Sarcelles, François Pupponi, a fustigé samedi la décision de la juge des enfants en charge de l’agression mercredi soir d’un adolescent juif à Montmagny (Val-d’Oise), qui n’a pas retenu le caractère antisémite de l’attaque.

“Alors que le parquet de Pontoise avait initialement retenu la motivation antisémite, le juge pour enfant n’a finalement pas suivi le parquet lors de la mise en examen des quatre agresseurs placés en garde à vue. Je peine à comprendre cette décision s’agissant d’une agression à la sortie d’une synagogue et contre des enfants arborant un signe religieux ostentatoire connu de tous. Je connais bien notre territoire, ces jeunes savent tous à qui ils s’attaquent, leurs motivations sont évidentes. Cette décision du juge pour enfants me conforte d’autant plus dans ma conviction que nous devons faire évoluer la loi afin que la présomption d’antisémitisme profite à la victime et non à l’agresseur”, a dénoncé l’élu dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux.Lire la suite sur lemondejuif.info