Coalition : un écueil de plus sur la route de Yaïr Lapid

Les projecteurs sont actuellement dirigés vers la difficulté quasi-insurmontable de Binyamin Netanyahou de former une coalition, qui est essentiellement due à des considérations personnelles. Mais dans le camp désigné  par les médias comme celui du « changement », les difficultés sont encore plus importantes, elles sont d’ordre politique et idéologiques car il s’agit de partis qui dans une constellation « normale » ne se retrouveraient jamais dans une même coalition gouvernementale.Lire la suite sur lphinfo.com