Citoyenneté autrichienne aux descendants des victimes de la Shoah

Le parlement autrichien a voté en faveur de l’octroi de la citoyenneté aux descendants des victimes nazies, qui avaient fui le pays sous le Troisième Reich hitlérien.

Au tour de l’Autriche. Les députés ont voté à une large majorité en faveur de la nouvelle législation. Elle a été proposée par le gouvernement de coalition conservateur-extrême-droite de Sebastian Kurz avant son implication dans un scandale de corruption en mai.

En vertu de la nouvelle loi, les enfants, les petits-enfants et les arrière-petits-enfants de ceux qui ont fui les nazis peuvent demander la citoyenneté. Jusqu’à présent, seuls les survivants de la Shoah eux-mêmes pouvaient obtenir la nationalité autrichienne.

Oskar Deutsch, dirigeant de la communauté juive de Vienne, a salué « une décision qui place l’Autriche devant ses responsabilités historiques ».

Aucun chiffre

Le Parti populaire de Kurz (OeVP), qui espère un autre mandat fort pour les élections nationales du 29 septembre, a fait plusieurs gestes diplomatiques envers Israël au cours de ses 18 mois de mandat avec son partenaire de coalition, le Parti d’extrême droite, le Parti de la liberté (FPOe).

La nouvelle loi s’applique aux descendants de ceux qui étaient autrichiens au moment de leur fuite ou qui possédaient la nationalité d’un autre pays de l’empire austro-hongrois.

Sous un régime spécial, Vienne, qui ne reconnaît pas normalement la double nationalité, accordera des passeports sans qu’il soit nécessaire de résider en Autriche ou d’abandonner une nationalité antérieure.

Un employé de la communauté juive de Vienne a déclaré que le centre ne disposait d’aucun chiffre indiquant le nombre de personnes pouvant prétendre à une demande de citoyenneté autrichienne.

David Ygal

David Ygal

Observateur du monde juif et sioniste convaincu. Opposant à la pensée unique et aux manipulations politiques. Passionné par la Torah et le Talmud. Prône l'Unité inconditionnelle du Peuple juif, autour de la Torah et de ses Sages. Habite en Israël.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *