Le ciel de la Macronie est toujours aussi propalestinien

On connaissait la formule « On prend les mêmes et on recommence ». L’actualité nous invite à en prendre d’autres mais à renouveler la même stratégie, le même discours ! Macron, Hollande, Chirac, Mitterrand…Même combat !

Ainsi la déclaration d’Emmanuel Macron faite hier soir, 5 juillet 2017 :

« La France a toujours condamné la poursuite de la colonisation, illégale au regard du droit international. » Même discours plombé davantage encore d’une constatation aggravante : « Un état de fait qui a atteint depuis le début de l’année un niveau sans précédent ». C’est la première fois qu’Emmanuel Macron s’exprimait publiquement sur ce dossier brûlant.

Pendant sa campagne électorale il s’était dit hostile à une reconnaissance unilatérale de l’État palestinien. Mais hier, Emmanuel Macron a réaffirmé le soutien de la France à une solution à deux Etats pour « ramener la paix entre Israéliens et Palestiniens ». Une déclaration appréciée à sa juste valeur par l’invité du président français, son « homologue (!) le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

« Cette paix doit passer par la réalisation des droits légitimes des Palestiniens à disposer d’un Etat indépendant, et passe aussi par la sécurité d’Israël, à laquelle la France est indéfectiblement attachée », a répété comme d ‘autres avant lui, le président français….

Netanyahou à Paris lui aussi

Avant d’exprimer sa « préoccupation face à la dégradation de la situation en Cisjordanie, à Jérusalem Est et à Gaza », et souhaiter que « la France puisse faciliter les discussions ». Une stratégie difficile qui se sent et se veut capable de mettre tout le monde d’accord.

Serait-ce pour se faire ? Emmanuel Macron aurait invité le 16 juillet prochain, (chacun son tour !), le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, à l’occasion du 75e anniversaire de la rafle du Vel’ d’Hiv.

Une visite encore non confirmée officiellement par l’Elysée…

A suivre…

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

2 pensées sur “Le ciel de la Macronie est toujours aussi propalestinien

  • Avatar
    6 juillet 2017 à 10 h 49 min
    Permalink

    Pas étonnant de la part de MACRON !!! c’est l’homme qui veut plaire à tout le monde .
    Son attitude en face de Abbas , veut dire : oui pépé , tu l’auras ton Etat, patience …..
    Regardons toutes ses promesses de campagne, toutes remises à la fin du quinquennat , sauf la CSG !
    Quant à l’Etat Falo , le monde entier leur donnerait bien un Etat … mais où ??? car Etat Falo et sécurité d’Israël sont incompatibles !

    Répondre
  • Avatar
    7 juillet 2017 à 12 h 57 min
    Permalink

    Il a également déclaré que « Abbas avait eu un engagement permanent en faveur de la non-violence »… À ce niveau de foutage de gueule il n’y a plus rien à ajouter. Heureusement que ces fils de Pétain ont beaucoup perdu de leur pouvoir de nuisance depuis l’élection de Trump.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *