Chantons ensemble avec la télé palestinienne…

Alors que la pandémie de Corona interfère avec la vie quotidienne et les économies difficiles du monde entier, une sphère n’est pas affectée. L’Autorité palestinienne ne laisse pas le virus entraver sa promotion obsessionnelle de la violence et de la terreur anti-israélienne auprès des Palestiniens.

Chantons ensemble…à la gloire de la mort. Voici des chansons diffusées pendant la crise qui encouragent la terreur continue, encouragent la mort par martyre pour les enfants et félicitent les mères pour la mort de leurs fils en tant que «martyrs».

Paroles de chanson: « De mes blessures, mon arme a émergé. Oh, notre révolution, mon arme a émergé. Il n’y a aucune force au monde qui puisse retirer l’arme de ma main. Mon arme a émergé … Ce peuple révolutionnaire a sacrifié et offert pour vivre en liberté! Mon arme a émergé . « 

[PA TV Live en direct, 23, 27 mars et 12 avril 2020]

PMW a initialement exposé cette chanson en 2010 lorsqu’elle figurait dans un spectacle de danse dans le cadre d’un festival culturel parrainé par l’OLP . Il s’agit d’ une chanson populaire  parmi les Palestiniens. Au cours de la septième conférence du Fatah en 2016, le Fatah a diffusé cette chanson de promotion de la violence au moins 72 fois sur sa chaîne de télévision Awdah. Plus récemment, le Fatah l’ a rejoué lors de l’un des rassemblements d’anniversaire du mouvement cette année. La version complète de la chanson comprend des paroles encourageant le martyre:

chanson qui enseigne que les enfants palestiniens sont destinés à mourir en martyrs:

«Celui qui offre son sang ne se soucie pas si son sang coule sur le sol. Comme l’arme de la révolution est entre mes mains, ma présence sera forcée [sur Israël]. La Palestine est gravée au cœur du fœtus, un fier martyr dans le ventre de sa mère». «Nos martyrs sont des convois et nos os sont des montagnes. Ils ne se rendent pas aux humbles. Nous ne sommes pas dissuadés par l’emprisonnement. La Palestine est gravée au cœur du fœtus. Un fier martyr dans le ventre de sa mère. Et l’État arabe restera le nôtre – Arabe , Palestine arabe. Nous [tenons] les fusils sur nos poitrines et nos yeux sont levés vers vous. Nos maisons sont des tranchées et nos âmes sont le sacrifice pour vous. O Jérusalem, vous ne resterez pas volés. »

[Station de radio officielle de l’Autorité palestinienne  The Voice of Palestine , 24 janvier, 3 février, 25 mai, 1er, 5 juin, 4 juillet, 9, 11, 12, 4 octobre, 11, 17, 29, 12 décembre. , 2018; 1er, 10, 24, 26, 31 janvier, 18 mars, 3 mai, 3, 4, 15 août, 4, 20 novembre 2019; 18, 29 janvier, 4, 14, 15, 28 février 2020]

SOURCE: Palestinian Media Watch

2 pensées sur “Chantons ensemble avec la télé palestinienne…

  • Avatar
    19 avril 2020 à 18 h 59 min
    Permalink

    IDIOTIE, barbaries moyenâgeuses , que peut-on attendre d’autre de ces pôvres hères !!!

    Répondre
  • Avatar
    21 avril 2020 à 18 h 31 min
    Permalink

    Toujours le même mensonge, ces ordures appellent aux martyrs, mais les responsables de ces tueries se cachent eux comme des lâches derrière leurs propre enfants ou dans des bunker aménager pour eux même !!! Comment prétendre à la Paix quand «  »les dirigeants, ne rêvent que de sang ??? » »

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *