Ces rares fois ou la presse palestinienne a dit du bien des Israéliens

Dans un article sur un Arabe de Bethléem porté disparu en mer au large de la côte de Jaffa, le quotidien officiel de l’AP a mentionné qu’un homme juif avait tenté de le sauver des vagues violentes :

« Musa est allé dans la mer, mais n’a pas tenu compte des vagues qui l’ont emporté . Selon un parent, il a crié à l’aide plusieurs minutes après être allé dans la mer, et l’un des baigneurs juifs a répondu et s’est précipité dans la mer. Il a réussi à saisir la main de Musa, mais la force [de l’eau] qui l’a emporté était la plus forte, et il a lâché sa main . »

[Quotidien officiel de l’AP Al-Hayat Al-Jadida, 27 juillet 2021]

Il est extrêmement rare de trouver une mention positive d’Israéliens/Juifs individuels dans les médias officiels contrôlés par l’Autorité palestinienne.

Un autre exemple a été lorsque le quotidien officiel de l’Autorité palestinienne a écrit une nécrologie positive sur le rabbin Menachem Froman de la ville israélienne de Tekoa en Cisjordanie lorsqu’il est décédé, le qualifiant de « colon et militant pour la paix » qui « a travaillé vigoureusement vers une solution pacifique pour le Conflit israélo-palestinien. [Quotidien officiel de l’AP Al-Hayat Al-Jadida , 5 mars 2013]

Plus communs, bien que toujours rares, sont les éloges pour la démocratie israélienne , sur un site d’information palestinien indépendant, les lois du travail israéliennes à la télévision de l’Autorité palestinienne et les soins médicaux pour les Palestiniens dans le quotidien officiel de l’Autorité palestinienne.

Ce qui suit est un extrait plus long du rapport sur l’Arabe en train de se noyer et le Juif qui a tenté de le secourir :

« Le dimanche [25 juillet 2021], vers 19h00, Musa Abu Dayya, un jeune de Bethléem venu passer du temps sur la côte de Jaffa, a décidé d’aller une dernière fois à la mer avant le coucher du soleil. puis retourner dans sa ville.

Musa est allé dans la mer, mais n’a pas tenu compte des vagues qui l’ont emporté . Selon un parent, il a crié à l’aide plusieurs minutes après être allé dans la mer, et l’un des baigneurs juifs a répondu et s’est précipité dans la mer. Il a réussi à saisir la main de Musa, mais la force [de l’eau] qui l’a emporté était la plus forte, et il a lâché sa main. Il était la dernière personne qui a vu Musa, qui a disparu dans la mer.

A partir de ce moment, la famille Abu Dayya n’a reçu aucune information. Certains de ses jeunes se sont rendus à Jaffa pour poursuivre les recherches de Musa, qui se sont poursuivies hier pour la troisième journée consécutive.

[Quotidien officiel de l’AP Al-Hayat Al-Jadida , 27 juillet 2021]

SOURCE de l’article : Palestine Media Watch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *