Ces juifs du bout du monde: Les Philippines

Le judaïsme philippin – Une origine due à un exode forcé. L’Inquisition espagnole du 16e siècle avait pour but de maintenir les conventions et les croyances de l’Église catholique – Les décrets royaux émis en 1492 et 1501 ont ordonné aux Juifs de se convertir au catholicisme ou de quitter l’Espagne – Les nouveaux convertis ou «marranes» ont continué à pratiquer leur foi de manière cachée – Peu de temps après ils ont été persécutés et ont quitté la péninsule ibérique pour rejoindre les Philippines. (Photo: Seder de Pessah à Manille 1925)

Jorge et Domingo Rodriguez ont été les premiers » marranes » à atteindre Manille en 1590. En 1593, les deux frères ont été jugés et emprisonnés avec au moins huit autres » marranes » qui résidaient à Manille. En conséquence, il y a eu peu de présence juive aux Philippines au cours des trois siècles de colonisation espagnole. Il faut attendre l’année 1870, pour que la première ″colonie juive″ soit créée aux Philippines

L’une des premières familles juives fut celle des frères Lévy, trois marchands français (originaire d’Alsace) qui se sont installés à Manille suite à la guerre franco-prussienne. Ils sont rejoints par des Juifs turcs, égyptiens et syriens attirés par les routes commerciales vers les Philippines. La guerre hispano-américaine de 1898 a marqué la fin de la domination espagnole sur les îles.

L’influence américaine

Par la suite, le contrôle américain a permis à la ″communauté″ juive de s’établir officiellement à Manille. De nombreux Juifs américains ont été attirés par les opportunités et le ″lieu exotique″ qu’offrait Manille. En 1920, la ″communauté″ juive s’est officiellement établie en construisant la première synagogue. Entre 1936 et 1941, il y a une migration massive des Juifs qui cherchaient refuge à Manille. En 1941, l’invasion japonaise des Philippines a créé le chaos. Beaucoup de citoyens juifs ont été persécutés, battus, envoyés dans des camps d’internement, ou même tués. Deux synagogues sont détruites.

Après que les forces alliées aient libéré les Philippines, l’armée américaine a aidé à la reconstruction de la ″communauté″ juive de Manille. Pourtant de nombreux Juifs qui avaient cherché refuge pendant la guerre, sont partis pour Israël ou les Etats-Unis. On estime que 250 à 500 Juifs vivent actuellement à Manille. Ce sont les seuls du vaste archipel.

SOURCE: 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *