Ces intellectuels juifs qui partent en guerre contre… le sionisme. Par Benoit Rayski

Dans Le Monde, 127 intellectuels se prononcent contre la proposition de résolution examinée mardi dernier à l’Assemblée nationale assimilant antisionisme et antisémitisme.


Dans un livre de Léon Poliakoff, j’ai trouvé une charmante et sympathique définition de l’antisémitisme. Un baron hongrois du début du XXe siècle avait la fâcheuse réputation d’être antisémite. Un ami vint le lui reprocher. « Moi, antisémite ? Mais non, jamais, au grand jamais, protesta le baron, un antisémite est quelqu’un qui hait les Juifs plus que de raison ». Le baron était donc raisonnable. Les 127 signataires de la pétition contre la loi Sylvain Maillard sont également, et à leur façon, raisonnables…Lire la suite sur lphinfo.com