Centrifugeuses: L’Iran passe à l’étape suivante

L’Iran a commencé à enrichir de l’uranium à l’aide de centrifugeuses nouvellement installées, en violation de l’accord de 2015 sur le nucléaire.

L’Iran a installé de nouvelles centrifugeuses dans les usines d’enrichissement d’uranium de Natanz et Fordow, a déclaré mardi l’ambassadeur d’Iran et représentant permanent auprès des organisations internationales basées à Vienne, Kazem Gharibabadi, cité par l’agence de presse officielle IRNA.

L’ambassadeur iranien à l’AIEA, a encore indiqué dans un tweet que les centrifugeuses avaient quatre fois la capacité des machines traditionnelles.

L’Agence internationale de l’Energie atomique (AIEA) confirme que l’Iran a commencé à enrichir de l’uranium sur son site souterrain de Natanz à l’aide d’une deuxième cascade de centrifugeuses IR-2m, en plus de celle qui fonctionnait déjà.

Ce deuxième ensemble de centrifugeuses IR-2m fait partie des trois que l’Iran a dit, en décembre, vouloir installer à Natanz en plus du premier. Sur ces trois cascades supplémentaires, une autre est quasiment achevée et l’installation de la dernière a commencé, dit l’AIEA.

Les Etats-Unis tempèrent

Avec l’arrivée de Joe Biden à la présidence des Etats-Unis, l’Iran a évoqué lundi par le biais de son ministre des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif l’hypothèse d’un retour  des deux pays au sein de l’accord de 2015 via une médiation de l’Union européenne.

Une idée immédiatement réfutée mardi par Washington qui a annoncé « qu’il est trop tôt pour accepter la proposition de l’Iran que l’Union européenne intervienne pour remettre sur les rails l’accord sur le nucléaire iranien », comme l’a indiqué le porte-parole du département d’Etat américain Ned Price.

David Ygal

David Ygal

Observateur du monde juif et sioniste convaincu. Opposant à la pensée unique et aux manipulations politiques. Passionné par la Torah et le Talmud. Prône l'Unité inconditionnelle du Peuple juif, autour de la Torah et de ses Sages. Habite en Israël.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *