« Ce que mon mari, Emmanuel Moreno m’a légué »

Cela fait aujourd’hui 14 ans que le lieutenant-colonel Emmanuel Moreno est tombé au combat pendant la Seconde Guerre du Liban. Moreno, officier de la fameuse Sayeret Matkal, l’unité d’élite de l’état-major, a occupé des fonctions si confidentielles qu’aujourd’hui encore il est interdit de publier sa photo. Par Sivan Rahav Méir.

Il y a cependant des choses qui peuvent et doivent être publiées – des phrases qu’il avait l’habitude de dire. Voici quelques citations que sa veuve, Maya Ohana-Moreno, m’a envoyées par le passé, avec ses interprétations:

« Ce qui ne vous fait pas progresser, vous fait nécessairement régresser ».

Cette doctrine a conduit Emmanuel dans tous les domaines. Tant dans l’armée que dans l’étude de la Torah, dans ses études professionnelles et certainement dans son travail de perfectionnement de soi.

« L’Eternel prépare tout ce dont nous avons besoin afin d’apporter une influence positive ».

Tout ce qui nous arrive dans la vie sert à nous rendre meilleurs, plus influents. A faire de nous des gens qui en font plus.

« Sept fois tombe le juste, et se relève (Prov. 24, 16)…

Dans notre génération, le défi n’est pas ‘de ne pas tomber’, mais de savoir: lorsque tu es tombé – relève toi ». Le mot désespérer n’existait pas dans le lexique d’Emmanuel. Chaque chute est un tremplin.

« Ne vous considérez pas à ce point ».

ne vous mettez pas au centre, ne pensez pas que tout tourne autour de vous. Il y a des choses plus importantes. Ne laissez pas vos difficultés personnelles vous décourager, car les tâches qui vous attendent sont plus importantes que votre ego personnel.

Sivan Rahav Meir est une journaliste de renom au sein de la 12e chaîne de télévision israélienne. Chaque jour, elle offre un petit enseignement de Torah. Il est diffusé un peu partout dans le monde dans une dizaine de langues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *