Cannabis thérapeutique en Israël: les médias français fument un joint !

Procès d’intention et sous-entendus désobligeants diffusés par les médias dont le Figaro qui n’hésite pas à titrer : « Israël mise sur un nouveau business : Le cannabis thérapeutique…

A suivre du même acabit sa vidéo, un morceau d’anthologie de non-dits pensés si fort qu’ils traversent l’écran. Sourires-entendus calomnieux quant aux intentions purement mercantiles prêtées au gouvernement israélien au détriment de ses concitoyens.

Mais ce journal n’est pas seul. Il faut voir comment moult médias sur le web construisent, eux aussi, un argumentaire pour le moins « non-pro-israélien ». Ils y mêlent un ramassis-méli-mélo de médias israéliens dont le Haaretz, à des commentaires repris ici et là de ministres et députés !

Tout est dit…et son contraire !

Une approche « spéciale » qui dit tout et son contraire ouvrant la porte à tous les possibles ! A commencer par ces gros titres qui développent l’idée que les israéliens pourront désormais fumer de cette herbe comme des cheminées sans risque pénal et gratuitement.

Gros titres immédiatement contredits par la publication des tarifs exorbitants des amendes.  Contraventions pour le million d’Israéliens considérés désormais, grâce à ce vote léonin, non plus comme des « criminels » mais comme de nouveaux « consommateurs » !

Et les médias de prêter au gouvernement israélien des intentions pour le moins malhonnêtes. A savoir, répandre l’information que celui-ci aurait approuvé le 5 mars dernier, une dépénalisation partielle de la consommation de cannabis à usage récréatif au profit d’un système d’amende ».

Une information-interprétation d’autant plus litigieuse qu’il n’a jamais été question d’usage « récréatif » mais « thérapeutique ». Ce n’est pas la même chose sauf raillé par le figaro comme noté plus haut ! Curieusement, dans le même temps, il est dit que la vente et la culture du cannabis resteraient des infractions criminelles… ».

Ne vous avais-je dit que c’était du grand n’importe quoi ?

Les rabbins aussi !

Ajoutez-y les propos de deux rabbins, messieurs Chaïm Kanievsky et Yitzchak Zilberstein. Deux grandes autorités en matière de halakha (loi juive) . Ils ont tous deux surpris beaucoup de monde en statuant que le cannabis ne pouvait être que cachère, après avoir déclaré que cette plante avait une « odeur permettant de guérir » …

Et ce communiqué qui vient de sortir. La communauté ultra-orthodoxe de New York pourrait, elle aussi avoir la possibilité de consommer du cannabis casher. Des discussions sont en cours entre l’organisme de certification casher orthodoxe et les agences juives. Objectif, obtenir ce statut spécifique pour ce qui n’est encore qu’une drogue à usage médical.

Ne reste qu’à souhaiter… Le Haïm à tous !

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *