Cacophonie européenne à propos des migrants

Les pays européens affichent leur désunion face à cette crise. L’Allemagne est solidaire. La France aussi mais du bout des lèvres,l a Hongrie lance des manœuvres militaires pour préparer un contrôle des frontières. Le Danemark ferme temporairement la sienne aux trains allemands. La Slovaquie refuse les quotas. L’Espagne, elle, les accepte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *