Bravo au média suisse « Le Temps », pas dupe de la stratégie du Hamas

Coolamnews reproduit ci dessous de larges extraits d’un article paru sur le site internet du journal en ligne « Le Temps ». L’un des rares médias européen à avoir fourni à ses internautes, une lecture plus approfondie de la « Grande marche du retour » téléguidée par le Hamas à Gaza.

Le Temps. En défiant Israël à la frontière de Gaza, les islamistes du Hamas veulent se présenter comme les seuls défenseurs des droits des Palestiniens, à l’heure où la santé du président Abbas est de plus en plus fragile. L’affrontement a fait au moins 17 morts

Pénuries, réconciliation interpalestinienne avortée, 70e anniversaire de l’Etat d’Israël… Tous les ingrédients étaient réunis pour que la «marche du retour» dégénère en violences inédites vendredi à la lisière de la bande de Gaza, contrôlée par le mouvement islamiste du Hamas et étouffée par le blocus israélien. «Israël fera face à de très grands défis autour de son 70e anniversaire», prédisait mercredi le chef israélien de l’Intelligence militaire, Gadi Eisenkot. Deux jours plus tard à peine, l’actualité lui a donné raison. (…)

Vers une guerre de succession?

Mais si la marche des Gazaouis vendredi a été d’une telle ampleur, ce n’est pas seulement en raison du statut de Jérusalem et de la proclamation d’indépendance israélienne, autour desquels les protagonistes se font la guerre depuis belle lurette. La manifestation s’inscrit dans un regain de tensions interpalestiniennes entre le Fatah de Mahmoud Abbas, qui contrôle la Cisjordanie, et le Hamas à Gaza.

Une lutte dont les habitants de Gaza font les frais. A des difficultés économiques écrasantes et au poids du blocus israélien s’ajoute une très grave pénurie d’électricité, après que le président Abbas a cessé de régler à Israël la facture concernée pour contraindre le Hamas à reconnaître son leadership.

Les efforts de réconciliation du nouveau chef du Hamas à Gaza, Yahya Sinwar, se sont soldés par un échec retentissant. En visite officielle – et exceptionnelle – à Gaza il y a quelques jours, le premier ministre de l’Autorité palestinienne, Rami Hamdallah, a été victime d’une tentative d’assassinat. Alors qu’une bataille fratricide s’annonce en vue de la succession du président palestinien, Mahmoud Abbas, 83 ans, dont la santé est de plus en plus fragile, il s’agit pour le Hamas de se repositionner à l’interne comme à l’externe.

Fondé en mars 1998, Le Temps est le média de référence de la Suisse romande et francophone qui décline ses contenus sur différents supports avec la même exigence de qualité et d’indépendance éditoriale.

SOURCE : Le Temps

7 pensées sur “Bravo au média suisse « Le Temps », pas dupe de la stratégie du Hamas

  • Avatar
    1 avril 2018 à 11 h 24 min
    Permalink

    La plupart des médias « oublient » de mentionner que l’Égypte aussi a fermé sa frontière avec Gaza. L’organisation terroriste Hamas fait subir à son peuple les pires souffrances, aidée en cela par la Présidence de l’AP… et c’est Israël qui est accusé !

    Répondre
  • Avatar
    1 avril 2018 à 11 h 26 min
    Permalink

    Un bémol : Le TEMPS utilise comme les autres médias le terme de « blocus » de Gaza par Israël.

    Répondre
  • Avatar
    1 avril 2018 à 11 h 59 min
    Permalink

    Et vous trouvez cet article magnifique ???

    Moi, je note que cet article du Temps accuse 2 fois Israël d’être la cause d’une crise humanitaire à Gaza et parle même de « frontières » (!!!) alors qu’il n’existe pas d’Etat palestinien et que, par conséquent, que les journalistes du monde entier le veuillent ou qu’il l’exècrent, la Bande de Gaza, même si elle est est entourée d’une clôture de sécurité, n’est pas un autre pays. Prétendre le contraire est de la propagande.

    La bande de Gaza est EN Israël ! La clôture de sécurité n’est pas une frontière, ni autour de la Bande de Gaza ni autour des localités musulmanes de Judée et de Samarie ! Voilà la réalité objective ! Que cela plaise ou non !

    L’article du Temps dit notamment ceci « la bande de Gaza, contrôlée par le mouvement islamiste du Hamas et étouffée par le blocus israélien. » et « Une lutte dont les habitants de Gaza font les frais. A des difficultés économiques écrasantes et au poids du blocus israélien »

    Le Temps semble obnubilé par le blocus israélien (oubliant qu’il y avait aussi un blocus égyptien !) qui, pourtant, ne constitue AUCUNE crise humanitaire ! Si Le Temps est si soucieux des conditions de vie des Arabes dits « Palestiniens »‘, qu’il se documente sur le blocus israélien, ce qu’il autorise et ce qu’il interdit, et qu’il prenne la peine de s’informer sur le train de vie des résidents de la Bande de Gaza !

    Alors non ! Je ne salue en aucune façon la prétendue transparence et le soi-disant sérieux de cet article du Temps car ils sont complètement imaginaires !

    Répondre
  • Avatar
    1 avril 2018 à 12 h 02 min
    Permalink

    Ah mais j’y suis ! La rédaction de Coolamnews nous fait une blague sur la qualité de l’article du Temps parce que c’est le 1er avril !!! Très drôle ! J’ai bien marché !

    Répondre
  • Avatar
    1 avril 2018 à 15 h 27 min
    Permalink

    Hamas organised peaceful riots with a mob of 30,000 throwing peaceful Molotov-cocktails to cover up for peaceful armed Hamas terrorists, whose plan was to peacefully breach the border fence and to peacefully kill and peacefully kidnap Israeli soldiers and civilians. Peace, man !

    Répondre
    • Avatar
      2 avril 2018 à 6 h 37 min
      Permalink

      L’article du temps ne parle pas de massacre et ne qualifie pas Tsahal de criminelle.
      C’est infiniment mieux que tout ce qui ete ecrit ou televise en France.
      Quel dommage qu’il responsabilise Israel au niveau du blocus,car la il se trompe totalement et rejoint la meute.
      Le « Bravo » de Coolamnews est surprenant !

      Répondre
  • Avatar
    2 avril 2018 à 6 h 40 min
    Permalink

    … a ete ecrit ou televise…
    Desole pour l’erreur.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *