Boycott? Le café arabe devient patrimoine immatériel de l’Unesco! Mais pas les traditions yiddish?

Ils sont 23 à avoir gagné cette année leur inscription à la liste du patrimoine culturel immatériel dressée par l’Unesco. Sur 314 traditions, aucune tradition juive… Bizarre, si ce n’était pas la fameuse institution onusienne chargée de la culture!

Depuis 2003, 314 traditions et savoir-faire ont été recensés dans cette liste. Contrairement à son grand frère, le patrimoine mondial de l’humanité,  la liste représentative du patrimoine immatériel ne vise pas à récompenser les meilleures expressions culturelles du monde, la seule chose que l’on prend en compte, c’est l’importance subjective qu’a telle ou telle pratique pour la communauté qui la maintient en vie. La liste des nouveaux élus est des plus hétéroclites. Le  kimchi coréen, un met traditionnel à base de légumes, y figure aux côtés de la culture de la cornemuse en Slovaquie.. On y trouve donc aussi le café arabe, érigé en « symbole de générosité » , par contre il n’y a pas encore de produits culturels « juifs ». Sans doute par … boycott?

La Fondation pour la Mémoire de la Shoah a désespéramment tenté de convaincre pour l’inscription du « Pourim Shpil » au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco… Se basant sur des bases historiques montrant la mention de la fête dans le Codex de Cambridge de 1382, premier texte yiddish conservé, et détaillant la fascinante diversité, le Pourim Shpil qui intègre musique, textes, mimes, masques, déguisements, canulars, improvisations … et qui se trouve être à l’origine du théâtre yiddish. Sans succès!

Cinq autres traditions ont rejoint la liste comprenant la mention « nécessitant une sauvegarde urgente », qui suppose que l’Unesco s’engage à participer à leur préservation. C’est le cas par exemple du rituel pour amadouer les chamelles, en Mongolie. « [Il] constitue un moyen symbolique de créer et de maintenir les liens sociaux au sein des familles nomades et de leurs communautés, estime l’Unesco. Il est transmis par les parents et les anciens aux plus jeunes par le biais d’un apprentissage domestique. » Mais le nombre de détenteurs de ce savoir culturel diminue à mesure que progresse l’urbanisation et que les motos sont préférées aux chameaux.

Heureusement que le yiddish a encore des fans!

4 pensées sur “Boycott? Le café arabe devient patrimoine immatériel de l’Unesco! Mais pas les traditions yiddish?

  • Avatar
    4 décembre 2015 à 14 h 54 min
    Permalink

    c’est Erdogan, qui ne pas etre content, on a oublié le café turc et l’expresso italien très serré, il devrait avoir sa place aussi.

    Par contre, on devrait décerner à l’UNESCO le prix internationale des porteurs d’oeilléres, car si leur principal souci est le café arabe, il y a de quoi s’inquièter.

    Répondre
  • Avatar
    4 décembre 2015 à 15 h 00 min
    Permalink

    Qu’attendiez vous ? Merci sarko d’avoir fait entre la palestine a l’unesco, faux jeton va

    Répondre
    • Avatar
      4 décembre 2015 à 23 h 43 min
      Permalink

      Chere Madame, je pardonne votre ignorance, mais ce serait tellement plus constructif our notre communaute de ne pas jeter l’anatheme sur un veritable ami des juifs et si vous vous donniez la peine de chercher un peu la verite, vous apprendrez que sa famille ainsi que celle de son fils font partie des notres.Un peu de pudeur, Merci.

      Répondre
  • Avatar
    5 décembre 2015 à 21 h 58 min
    Permalink

    Sarkozi ami des Juifs et d’Israel , vous plaisentez , il grace à lui l’unesco a voté le Caveau des Patriarches et le Caveau de Rachel patrimoine Palestinien et non Juif alors ….et juste un petit exemple de l’amitié de ce triste personnage

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *