Bons résultats pour un traitement anti Covid-19 israélien

 

 

Les scientifiques de l’ Institut israélien de recherche biologique (IIBR) ont obtenu de bons résultats en utilisant un analogue du Cerdelga approuvé par la FDA et un analogue d’un deuxième médicament qui sera bientôt approuvé.

Un traitement prometteur. Des chercheurs de l’IIBR ont annoncé que les analogues de deux médicaments contre la maladie de Gaucher  sont efficaces contre le coronavirus SARS-CoV-2 (Covid-19). La maladie de Gaucher est aussi appelée sphingolipidose. C’est une maladie de surcharge lysosomale, fréquemment présente chez les juifs Ashkénazes.

Ce cocktail de médicaments peut également être efficace dans le cas de futures épidémies virales, selon l’IIBR, un institut de recherche gouvernemental qui travaille normalement sur des projets pour le ministère de la Défense.

Dans le cadre de son projet d’identification de médicaments antiviraux et d’un vaccin pour Covid-19, les scientifiques de l’IIBR ont testé un analogue du Cerdelga approuvé par la FDA et un analogue d’un deuxième médicament à des stades avancés du processus d’approbation.

En attendant le vaccin…

L’étude de l’IIBR sur les cultures cellulaires a démontré que le traitement antiviral utilisant les deux médicaments entraînait une réduction significative de la capacité de réplication du coronavirus et la destruction de la cellule infectée. Cela, à son tour, empêche d’autres dommages aux cellules après une infection par le SRAS-CoV-2.

Les deux médicaments sont actuellement testés pour leur efficacité dans le traitement des animaux infectés par le coronavirus.

Le mélange s’est révélé efficace contre plusieurs souches de virus, y compris celles qui causent la grippe et la fièvre du Nil occidental. Cela indique leur potentiel dans le traitement des futures épidémies de nouveaux virus une fois qu’ils sont cliniquement approuvés. L’utilisation de médicaments existants et approuvés peut être une solution efficace à court terme en raison des longs processus de recherche et d’approbation des nouveaux médicaments.

Cliquez ici pour lire un article complet sur l’étude de l’IIBR.

SOURCE: Israel21c

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *