Bolsonaro, ce président que les médias adorent nazifier par Alexandre Del Valle

Corruption, insécurité, attaques contre la famille : le Brésil qui a plébiscité Jair Bolsonaro souffre des années de gestion catastrophique de la gauche. Quoi qu’en dise la presse, aussi injuste avec Bolsonaro que complaisante vis-à-vis de Lula, malgré ses outrances, le nouveau président ne compte pas établir un Reich sud-américain. La presse occidentale, majoritairement pro-Lula, […]Lire la suite sur lphinfo.com