Bné Brak, l’enfant de deux ans est retrouvé à 70km de là

 

Lorsque les parents du petit Yossef ont alerté la police, ils ne s’imaginaient certainement pas que leur enfant âgé de seulement deux ans, ferait autant de chemin. Et pourtant, sachant à peine marcher, leur progéniture a parcouru près de 70 kilomètres, certes en autobus.

Tout commence par une promenade sur une artère de la ville de Bné Brak. Quelques secondes d’inattention et  le petit Yossef trace son chemin. Il monte on ne sait comment par la porte arrière d’un autobus. Profitant d’un mouvement de foule, le garçonnet passe inaperçu dans un premier temps. A bord, les passagers lui parlent, jouent avec lui pendant de très longues minutes (une vingtaine selon les témoignages) avant que l’un d’entre eux se mette à chercher ses parents.

Alors que l’autobus suit son parcours vers Netivot, les parents affolés alertent la police de Bné Brak qui lance immédiatement des recherches dans le périmètre de la ville où l’enfant a été vu pour la dernière fois. Sauf que Yossef est déjà loin.

Une petite sieste dans l’autobus Bné Brak-Nétivot

Dans l’autobus, c’est le branle-bas de combat. Tous ont désormais compris que l’enfant est seul à bord. Le conducteur prévient par radio sa direction qui informe la police. « Nous avons joué pendant tout le trajet avec le petit, il ne s’est douté de rien et a même fait une petite sieste dans mes bras », a raconté Emma, une mère de famille qui a pris en charge le bambin.

Lorsque le bus est arrivé à la gare routière de Netivot, une voiture de police et une assistante sociale attendaient Yossef. Plutôt agréablement impressionné par les uniformes et par le véhicule de police, l’enfant a été ramené à ses parents, dans la ville de Bné Brak. Outre une grosse frayeur, ces derniers ont fait l’objet d’une enquête de routine.

Une pensée sur “Bné Brak, l’enfant de deux ans est retrouvé à 70km de là

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *