Blocage sur le front gazier israélien

Deux mois après que l’autorité antitrust israélienne ait ordonné la dissolution de la société d’exploitation du gaz naturel Léviathan, l’État a présenté aujourd’hui une proposition de compromis aux acteurs gaziers Delek et Noble énergie. Une équipe du Ministère des finances, du Conseil économique national, du Ministère des Infrastructures nationales, de l’énergie et des ressources en eau, ont présenté la proposition. Selon des experts du secteur, « Il sera difficile de trouver un acheteur concernant les avoirs de Delek sur le gisement de Tamar et il ne sera pas facile de trouver preneur concernant l’exploitation, vu le niveau de prix proposé par l’État sur les cinq prochaines années. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *