Bishara étudié au Collège académique de Tel-Aviv-Yaffo

Les étudiants du Collège académique de Tel-Aviv-Yaffo ont été surpris de découvrir que la liste de lecture pour le cours « Histoire des idées politiques » comprend un essai à partir d’un livre édité par l’ancien arabe israélien Azmi Bishara, qui a fui Israël après la Seconde guerre du Liban en 2006 après que les autorités le soupçonnaient d’avoir fourni au Hezbollah des coordonnées pour des frappes de missiles contre des cibles civiles.

« C’est immoral et cela n’a pas de sens que Azmi Bishara – quelqu’un qui a donné des informations à l’ennemi et éludé son procès – fait partie de l’éducation des élèves en Israël, et qui plus est, à propos de la morale, » a déclaré un étudiant inscrit au cours. L’étudiant a ajouté que « les professeurs du collège sont allés un peu trop loin. Bishara ne compose pas de musique. Il a écrit des phrases qui présument refléter la moralité dans la société mais ne reflètent que la trahison. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *