Bientôt Chabbat: dialogue sur la Haftara de la Parasha Houkat

Haftara Houkat. «Iftah’, le Gilaadite, fils d’une prostituée, était un vaillant guerrier.» Peu de gens auraient mis cette information, en guise d’introduction, sur leur carte de visite, un propos biblique contrasté pour un personnage, certes, non des moindres. Par Rony Akrich

 

Rony Akrich

Rony Akrich

Rony Akrich 62 ans (les Passions d'un Hebreu) enseigne l'historiosophie biblique, il est l'auteur de 3 ouvrages sur la pensee Hebraique et ecrit nombre de chroniques et aphorismes en hebreu et francais. Il est le fondateur du "Cafe Daat" a Jerusalem (une forme d'universite populaire). Il reside a Kiriat Arba en Judee, pere de 7 enfants et 19 petits enfants

3 pensées sur “Bientôt Chabbat: dialogue sur la Haftara de la Parasha Houkat

  • 21 juin 2018 à 8:07
    Permalink

    La transjordanie n’est pas le nord de la Jordanie, c’est l’ancienne appellation de la Jordanie. La Jordanie s’est d’abord appelée « Royaume Hachémite de Transjordanie » avant de devenir « la Jordanie ».

    L’appallation « Transjordanie » ne date pas de l’époque biblique mais du 20ème siècle ! Lorsqu’en 1921, les Britanniques ont offert 70% du territoire de la Palestine mandataire aux Arabes hachémites, ce territoire a été appelé « Transjordanie » ou de son nom complet « Royaume Hachémite de Transjordanie »

    Aucun rapport avec le Nord de la Jordanie contrairement à ce que Rony Akrich affirme dans l’interview.

    Répondre
    • 21 juin 2018 à 8:15
      Permalink

      La Jordanie (et donc la Transjordanie) sont très récentes dans l’Histoire (20è siècle seulement !). Il ne faut pas confondre avec la Transylvanie qui, bien qu’elle ne date pas non plus de l’époque biblique, date du 16è siècle et a donc une Histoire bien plus ancienne que la Transjordanie.

      Répondre
    • 22 juin 2018 à 12:12
      Permalink

      Amen . De plus comparer Abram et Iftah …le premier reçoit un ordre de Elohim ..et il obéit . Le second décide lui même…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *