Bibi avertit, si la gauche passe, le Hamas sera à Jérusalem

 Faisant référence à l’attaque terroriste de cette après-midi, Benjamin Netanyahou a déclaré que cette affaire intervient après que le parti de gauche ait annoncé être prêt à envisager une partition de Jérusalem. Le Premier ministre à dénoncé l’attitude de Tsipi Livni et Ytshak Herzog disant qu’un gouvernement de gauche aurait pour conséquence la présence du Hamas à Jérusalem.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *